• Quentin vient de se réveiller :
    "Bien, mon invité s'est enfin levé. Tu a fait un très long trajet, tu sais ? et tu l'a échappé belle, une demi-seconde plus tard... et tu ne serais jamais venu jusque-là...
    Quentin avait très mal à la tête, et avait la gorge en feu.
    -Inutile de parler jeune homme, ni même de bouger. Ici tu es en sécurité, je doute que le Mal puisse venir ici dans l'immédiat, bien que... il doit régner dans Sastror... c'est le monde où tu a passé quelques minutes. Le ciel a dû commencé à se noircir, certains habitants doivent s'affoler, courir partout... alors qu'une horde de possédés doit tuer tout ce qui se trouve sur son passage... Quant à moi, je suis ton formateur, bien sur, j'avais senti depuis le début... dès que le premier magicien est mort, je savais que tu viendrais et qu'après t'avoir formé... le Mal viendrait frapper à ma porte pour me faire taire à tout jamais.
    Quentin ne sentait pas ici une amitié et une chaleur comme dans le dernier château. L'atmosphère était froide. De plus, il n'avait pas encore vu le visage de son interlocuteur qui était assis à son bureau, dans l'obscurité presque totale.
    Soudain, le bois dans la cheminée se mit à brûler, brisant ainsi la noirceur pesante. l'homme mystérieux se leva et s'approcher de Quentin.
    - Je suis Silvaro, mon discours t'as peut-être fait peur, mais je suis comme les 5 magiciens, tu ne dois pas avoir peur de moi. Il est vrai que te former sera difficile, ce sera surtout à toi de te former mais... je peux au moins t'expliquer...

    Silvaro lui donna une feuille.

    -Voilà le Monde tel qu'on le connaît aujourd'hui. Au centre, c'est Diamant, c'est de cette planète qu'émane la magie, et elle va vers l'extérieur. La planète où j'ai dessiné un petit zigzag rouge, c'est Sastror. Là où il y a le point violet, c'est où nous sommes, et tu peux voir que nous sommes juste avant la Terre, où il y a le zigzag bleu. Il y a deux mondes en dessous de Sastror sans compter Diamant. Je ne peux pas te dire pourquoi tu es l'Elu, mais je sais juste que tu l'es et que tu dois tout faire pour sauver le Monde... Une bien grande phrase pour un espace immense... mais il paraît que tu n'es pas seul pour cette mission, et que tu peux connaître les deux autres qui doivent t'aider si... tu retrouves le début de l'histoire. L'histoire est bien sur la page que tu as retrouvé chez toi. C'est grâce à Nolàar que tu l'as trouvée, c'est d'ailleurs lui qui l'a caché.
    -Et mon rêve ? questionna Quentin
    -Quel rêve ?
    -L'éclair violet, le barbare qui en sort...
    -L'éclair violet c'est simple, c'est un éclair de téléportation, alors si tu téléportes un barbare...
    -qui me fonce dessus !
    -Le Mal..? Moi-même je ne sais pas vraiment, je ne peux pas te dire précisément tout ce que tu aimerais savoir, je tiens juste à te dire que... il existe deux mondes identiques à celui que je t'ai dessiné... et tu vas devoir aller sur ce deuxième, la planète périphérique pour voir ce qui se passe... C'est la seule que je connaisse et j'ai entendu dire que le Mal commençait déjà à s'attaquer à cet endroit plus connu sous le nom de "Astroth". Il va te falloir beaucoup de courage, de temps et de force... je ne peux te dire pendant combien d'années tu resteras dans le deuxième monde, mais tu dois juste savoir que... lorsque tu reviendras ici... tu n'y retrouveras... que le néant !
    -Même sur Terre ? et comment faire pour empêcher cela ? le Mal est-il si dangereux que cela?
    -Et bien... même moi je l'ignore... mais il a quand même tué 5 magiciens aujourd'hui...
    -Il n'en a tué qu'un ! les 4 autres se sont sacrifiés pour lutter contre le Mal !
    -Mais cela revient au même ! il sont morts à cause du Mal ! s'il n'était pas si fort... ils auraient pu lutter !
    -Vous oubliez quelque chose ! le Mal a bel et bien tué un magicien, mais il a juste atténué la magie des 4 autres... magie qui est revenue entière dans mon corps. Ce qui veut dire que si le Mal n'avait pas mis cette restriction, les 4 derniers magiciens auraient certainement envisagé de se battre, et le premier aurait pu rester en vie.
    -Ta déduction me plaît, jeune homme, tu viens de me redonner espoir !


    votre commentaire
  • -Maintenant s'il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour vous aider ici... je suis partant.
    -Tu ne sais même pas comment utiliser ta magie. Si tu t'es évanoui en arrivant sur l'autre monde, c'est en raison du flux de magie est entré en toi qui était trop puissant pour toi. Tu as donc un fort potentiel magique et c'est ceci qui te permet d'avoir l'équivalent de 5 magiciens en toi... tu peux t'estimer heureux que ceux-ci habitaient assez proche de la périphérie du monde, sinon, en te téléportant tout près de Diamant, le flux t'aurai dévoré de l'intérieur !
    -Je suis si puissant que ça ? mais pourquoi ?
    -Je n'en sais rien ! mais si tu es si puissant que ça, tu devrais réussir à utiliser toute ta magie assez rapidement. D'autant plus que tu n'as aucune barrière de pouvoir.
    -Bon très bien... mais qu'est-ce que je peux faire, en fin de compte ?
    -Presque tout, en plus de ta propre magie, tu as celle de 5 autres magiciens... tu maîtrises les éléments... tu devrais pouvoir allumer un feu, ou même éteindre celui que j'ai fait. Tu peux aussi te téléporter... bref tu es vraiment libre de faire ce qu'il te plaît, mais à petite dose car il te faut un apprentissage très long pour tout connaître. Essaie déjà de faire une petite chose...
    -Bon, j'ai très soif, je boirai bien un verre d'eau.
    Quentin ferma les yeux, se concentra, se fit une image assez nette du verre d'eau et... sans même qu'il s'en rende compte, après à peine 10 secondes, un verre est apparu dans sa main. Il ne pût s'empêcher de tout boire car il avait vraiment très soif. L'eau était très bonne et assez fraîche, il était fier de lui... mais il se faisait peur, en buvant cette eau, il s'est vraiment rendu compte de l'histoire dans laquelle il était plongé.
    -Bien, repris Silvaro, maintenant... même si le temps ne presse plus autant qu'il y a quelques minutes... je dois t'envoyer sur cette autre planète, plus précisément sur Astroth, comme je te l'ai dit. Je vais quand même te donner ce rubis, il a la particularité de pouvoir améliorer ta maîtrise du feu et aussi celle de la communication, ainsi on pourra se parler à travers les mondes.
    -Mais qu'est-ce que je vais découvrir en arrivant sur Ast... aaaaaas....
    -Astroth ? Je ne peux te le dire, peut-être un tas de cadavres en décomposition, peut-être un beau soleil qui brille et des oiseaux qui chantent... il faut y aller pour le découvrir, et tu n'a plus le choix... tu DOIS y aller... MAINTENANT !"

    Une espèce de porte difforme apparut derrière Quentin, c'était comme une déchirure dans l'espace-temps, et rien ne donnait envie d'y aller : il avait l'air d'y faire froid et il faisait tout noir! Mais Silvaro poussa Quentin qui hurla tout le temps de sa chute. Et il retomba en bordure d'un champ. Le ciel était bleu et les oiseaux chantaient, mais très vite, un éclair brisa le calme et un chevalier sombre avec une longue lance apparut à quelques centimètres de lui.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique