• Page 2

    Quelques minutes après, un homme arriva avec une longue épée. Il avait l'air gentil mais, lorsqu'il dégaina son arme, Quentin se mit debout et il savait... qu'il allait se battre. Il se décala pour venir en face de la porte et de son adversaire. Alors que l'espèce de chevalier arriva doucement vers lui, le vieillard utilisa un pouvoir pour envoyer la chaise sur l'épée de l'ennemi. Mais la chaise se brisa et la rage augmentait dans le cœur du grand blond. Quentin comprit pourquoi le vieil homme était le seul survivant : c'était un Magicien. Mais cela n'aiderait certainement pas Quentin, puisque ce vieux magicien était presque figé maintenant.
    Alors que l'homme accourrait pour transpercer la tête de Quentin, une chose le bloqua à quelques centimètres de sa cible. Le vieillard s'était levé à la vitesse de l'éclair et avait maintenant une puissante épée. Il fit virevolter le méchant et lui disant "Tu ne toucheras pas mon ami, jeune incarnation du Mal !". Il était par terre et des lianes apparurent du sol pour l'empêcher de se lever. Le vieil homme sauta et planta son épée dans le cœur de l'ennemi. Il retira son épée et une énorme giclée de sang vînt arroser la longue barbe blanche et le crâne chauve du vieux, mais, puissant Magicien. Le corps disparut. Le vieillard reprit une dernière fois la parole :
    "Je vais bientôt mourir, je suis sûr que je peux t'aider, et la seule solution est de me faire rentrer dans ton cerveau... tu bénéficieras ainsi de mon intelligence et de mes pouvoirs, tu pourras utiliser ma maison pour dormir car faire venir mon âme dans ton cerveau me coûtera mon corps, et toi beaucoup d'énergie. De plus, vu qu'un envoyé du Mal a été tué ici, je pense que personne ne viendra t'embêter... tu es prêt ?". Quentin n'en était pas vraiment sûr mais, il était trop tard, un immense faisceau de lumière illumina toute la pièce. Le corps du vieillard tomba dans un cri de douleur après que son âme soit sortie de sa tête. Elle entra dans la boîte crânienne de Quentin qui hurla de douleur aussi avant de s'écrouler. Le faisceau de lumière s'éclipsa petit à petit.

    Quentin se leva en même temps que le soleil, et il avait faim. Il décida d'utiliser ses pouvoirs pour faire apparaître un bol de chocolat chaud avec quelques céréales dedans. Il pût donc manger à sa faim et il se décida à partir tout de suite pour espérer trouver quelque chose.
    Il faisait assez chaud lorsqu'il sortit. Il y avait quelque chose de très étrange, un espèce de temple était apparut à l'autre bout du village, et il décida d'aller le voir. Soudain une voix retentit dans sa tête, c'était celle du vieillard :
    "Dans mon jeune temps, j'étais un très bon magicien, et si tu veux une petite anecdote, ce temple renferme une des 7 pierres précieuses que le Mal se doit d'avoir en sa possession pour que son pouvoir soit complet. Si ce temple est apparu, c'est que le Mal à déjà récupéré une des pierres, et... le Mal, si je lis dans tes souvenirs, c'est le chevalier que tu as vu hier quand tu es arrivé sur ce monde. Mais pourquoi n'as-tu aucun souvenir de tes 16 ans de vie sur... Terre ..?".
    Quentin était troublé, il n'avait réellement plus aucun souvenir de sa vie, il se souvenait juste des 4 Magiciens à ses côtés. Il se souvenait parfaitement de chaque moment depuis qu'il était arrivé hier, même si tout ça était très traumatisant pour un jeune garçon. Il s'approcha du temple alors qu'une deuxième voix retentit dans sa tête :
    "Tu te souviens de moi ? je suis Silvaro, j'ai réussi à te contacter mais je ne sais pas si tu arriveras à répondre. C'est bizarre je sens une deuxième personne avec toi, une personne que... je connais bien !". Silvaro et le vieillard étaient troublés mais Quentin ne comprenait pas pourquoi. La connexion fût rompue et il décida de d'approcher du temple.
    Il sentait bien que quelque chose l'effrayait dans ce temple, et il ne savait pas quoi y faire mais il décida quand même d'y aller.
    La porte s'ouvrit devant lui, il entra et le temps se referma. En regardant devant lui, il vît un long couloir et une araignée géante qui s'approchait dangereusement de lui.
    Il se devait de réfléchir assez vite, pour sa vie ! Alors la seule chose qui lui vînt à l'esprit était de tendre le bras en avant et d'espérer que quelque chose allait en sortir. Après quelques longues secondes, durant lesquelles l'araignée profita pour s'approcher, une grosse boule de feu apparut devant la paume de la main droite de Quentin, et alla brûler l'araignée. Du liquide verdâtre sortit de la blessure profonde qu'avait l'araignée, qui recula de quelques mètres à cause de la douleur.
    Ses nombreux yeux se remplirent de haine après cette blessure, et elle décida de courir vers sa proie. Après avoir lancé sa première boule de feu, Quentin savait qu'il pouvait recommencer, il décida donc de viser la patte de l'immonde monstre. La boule arracha la première patte et frôla la deuxième. Mais l'araignée résista à la douleur alors que Quentin se fatiguait; il n'était pas habitué à pratiquer la magie donc la moindre petite chose pouvait le vider complètement de son énergie.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :